Gagner de l'argent en ligne

Faites fructifier votre argent de manière intelligente et multiplier votre apport par cinq grâce à un procédé fiable et logique ! Oubliez les martingales et autres techniques genre Forex, compliquées, aléatoires, hasardeuses. Nous allons vous parler ici d’une méthode sensée, logique, concrète, qui n’a rien à voir avec le hasard.

La chance n’est en effet pas un facteur qui nous intéresse et le hasard ne rentre à aucun moment en ligne de compte dans ce procédé, contrairement à ceux que l’on rencontre la plupart du temps sur la toile. Je dois dire que je m’y suis moi-même assez frotté les ailes pour savoir qu’on s’y brûle quasi systémiquement… et qu’on y brûle par la même occasion les quelques beaux billets qu’on souhaitait pourtant faire fructifier ! Quel paradoxe, quel gâchis, quel dommage… Tout cela appartient aujourd’hui au passé pour moi, car après avoir testé de nombreuses arnaques et après avoir surfé sur de nombreux sites faussement prometteurs, je suis enfin tombé sur un procédé qui m’a séduit. Et il n’y a pas de hasard là-dedans : si ce procédé m’a séduit, c’est qu’il se base sur du concret, du palpable, du mathématique, du savoir, du sérieux…

C’est en effet un procédé mis aux points par des experts et des intellectuels. Des traders qui connaissent sur le bout des doigts le fonctionnement des marchés financiers et qui nous proposent un outil pour nous permettre de faire fructifier sans risque notre apport. Selon leurs calculs, si on apporte 100 euros au minimum comme mise de départ, on part avec 99% de chances de quintupler cette somme en quelques heures à peine. Attention, quand je dis « quelques heures à peine », je préfère vous prévenir : ce n’est pas comme si le gros lot du loto vous tombait dessus, c’est un procédé qui demande quand même un peu de patience !

Le cœur du procédé, vous l’aurez compris, ce sont les marchés financiers, la bourse au niveau mondial. Rien à voir donc avec ces méthodes qui vous promettent prétendument de tronquer et d’arnaquer les machines pourtant performantes des casinos et autres salles de jeux (ce qui, soyons clairs, est impossible, car les machines sont programmées pour lutter contre toutes les astuces et in fine, c’est toujours, toujours, toujours le casino qui gagne !). Les marchés financiers, les cours, les taux, les devises sont des données réelles, il s’agit d’informations impossibles à modifier et auxquelles tout le monde a accès.
A partir de ces informations réelles, les experts et traders dont nous vous parlions ont mis au point un procédé, un outil permettant de « transformer » 100 euros en 500 euros en moins de 24 heures. Pour cela, il ne s’agit pas non plus d’un claquement de doigt, vous devez restés concentrés et patients derrière votre ordinateur.  



Avant de vous lancer dans le procédé en détails, il vous faudra - et c’est juste logique - vous inscrire auprès du concepteur de la méthode (il suffit de cliquer sur beeoptions.com) pour ouvrir votre compte personnel. Soyez complet et précis lorsque vous remplissez vos coordonnées. Ensuite, avec votre carte de crédit, il vous faudra déposer la somme d’argent de votre choix. Nous vous rappelons qu’un apport égal ou supérieur à 100 euros vous apporte 99 chances sur 100 de faire fructifier votre argent. Mais vous restez bien entendu libre de verser la somme que vous souhaitez… Enfin, quand vous êtes prêt et que vous avez un peu de temps devant vous, il faudra vous connecter à la plateforme du site beeoptions.com.

Maintenant que les formalités sont réglées, nous vous invitons à en apprendre davantage sur le fameux procédé. Il s’agit en réalité d’un procédé que l’on pourrait qualifier de « cyclique ». Je veux dire par là que vous devrez effectuer plusieurs fois de suite les mêmes opérations autour d’un seul et même tronc commun : le choix entre deux alternatives. Ce n’est pas du tout difficile, mais la première fois, il faut un peu se concentrer pour bien comprendre. Moi-même j’ai dû m’y reprendre à deux fois avant de vraiment cerner le procédé, et aujourd’hui c’est un jeu d’enfant pour moi, qui me permet quand même d’ajouter du beurre dans mes épinards au quotidien, genre plus de 10.000 euros !

Le cœur du procédé : vous devrez avant tout et avec l’aide de l’outil/la plateforme du site beeoptions.com choisir un trade, une action, une devise. Est-ce que cela va monter ou baisser dans le quart d’heure qui suit ? Voilà toute la question qui vous intéresse… Normalement, toute personne logique dirait qu’on a une chance sur deux de bien répondre à cette question. Mais grâce à l’outil, ce pourcentage augmente très, très, très largement ! Vous devez donc choisir, cliquer sur « à la hausse » (soit le bouton « call ») ou « à la baisse » (soit le bouton « put). Tant que vous cliquez sur la bonne réponse, vous devez rester dans la même logique : choisir un trade et parier le même montant. Cela peut durer longtemps, prévoyez d’avoir du temps devant vous ! Quand vous cliquerez sur la mauvaise réponse, il vous faudra sortir de ce cycle et faire quelque chose d’autre : choisir un autre trade et miser… trois fois la mise que vous aviez choisie pour le premier cycle. Là encore, même topo, même logique : si vous cliquez sur la bonne réponse, vous devez rester dans la même logique, retourner avec la mise du premier cycle et continuer à parier le même montant. Et si vous perdez, vous triplez la mise du cycle précédent. Et cela continue à l’infini, en cycle, avec toujours cette même logique : si vous gagnez, vous retourner à la toute première étape, au tout premier cycle, avec la mise de départ. Et si vous perdez, vous poursuivez en triplant à chaque fois la dernière mise.

1. Premier point – gains surs a 59%

BeeOptions
  • Comme le montre très clairement l’illustration, le pari se fait sur les EUR/USD. Les flèches sur la gauche nous montrent bien que nos chances de gagner s’élèvent à 59% si on choisit l’option « call » (à la hausse). On le voit, l’investissement que l’on choisit de faire s’élève quant à lui à 10 euros.
  • Après avoir validé, la patience entre en jeu… Un quart d’heures est nécessaire pour connaître le résultat de l’opération. C’est inévitable et indispensable alors patience…
  • Si on gagne, on voit que les gains s’élève à 18 euros. Comme on avait investit 10 euros, on peut dire que le bénéfice est de 8 euros. Vous voyez, cela peut sembler peu en un laps de temps quand même important, mais c’est au moins garantit. Et puis, rien ne vous empêche de miser davantage lors de premier point. Attention, c’est cette première mise qui déterminera toutes les autres… et n’oubliez pas que lors des points suivants, les mises doivent être multipliées ! A l’inverse, vous pouvez très bien faire le choix de miser moins pour ce premier point. Libre à vous de choisir…
  • Si vous avez fait le bon choix et que vous gagnez lors de ce premier point, vous pouvez recommencer l’opération et toutes les étapes de ce premier point. Attention, vous devrez alors veiller à garder toujours la même mise !
  • Si au contraire, vous avez fait le mauvais choix et que vous perdez lors de ce premier point, vous devrez appliquer le deuxième point que voici.
 

2. Deuxieme point – gains surs a 84%

BeeOptions
  • Comme le montre très clairement l’illustration, le pari se fait sur les EUR/JPY. Les flèches sur la gauche nous montrent bien que nos chances de gagner s’élèvent à 67% si on choisit l’option « call » (à la hausse). On le voit, l’investissement que l’on choisit de faire s’élève quant à lui à 30 euros. En effet, selon le procédé, si on a fait le mauvais choix et qu’on a perdu lors du point précédent, il faudra absolument tripler la mise du point précédent. En l’occurrence ici, 3 x 10 euros (du premier point) = 30 euros (à miser lors du deuxième point).
  • Après avoir validé, la patience entre en jeu… Un quart d’heures est nécessaire pour connaître le résultat de l’opération. C’est inévitable et indispensable alors patience…
  • Si on gagne, on voit que les gains s’élève à 54 euros. Comme on avait investit 30 euros, on peut dire que le bénéfice est de 14 euros. Là encore, cela peut sembler peu aux yeux de certains, surtout qu’il faut attendre de longues minutes, mais c’est au moins garantit et on récupère les éventuelles pertes précédentes.
  • Si vous avez fait le bon choix et que vous gagnez lors de ce deuxième point, vous pouvez retourner au premier point et recommencer l’opération dès le début avec la mise initiale, soit ici, 10 euros.
  • Si au contraire, vous avez fait le mauvais choix et que vous perdez lors de ce deuxième point, vous devrez appliquer le troisième point que voici.
 

3. Troisieme point – gains surs a 95%

BeeOptions
  • Comme le montre très clairement l’illustration, le pari se fait sur les AUD/USD. Les flèches sur la gauche nous montrent bien que nos chances de gagner s’élèvent à 65% si on choisit l’option « put » (à la baisse). On le voit, l’investissement que l’on choisit de faire s’élève quant à lui à 90 euros (logique… c’est le triple de la mise du point précédent). En effet, selon le procédé, si on a fait le mauvais choix et qu’on a perdu lors du point précédent, il faudra absolument tripler la mise du point précédent. En l’occurrence ici, 3 x 30 euros (du deuxième point) = 90 euros (à miser lors de ce troisième point).
  • Après avoir validé, la patience entre en jeu… Un quart d’heures est nécessaire pour connaître le résultat de l’opération. C’est inévitable et indispensable alors patience…
  • Si on gagne, on voit que les gains s’élève à 162 euros. Comme on avait investit 90 euros, on peut dire que le bénéfice est de 32 euros. Là encore, cela peut sembler peu aux yeux de certains, surtout qu’il faut attendre de longues minutes, mais c’est au moins garantit.
  • Si vous avez fait le bon choix et que vous gagnez lors de ce troisième point, vous pouvez retourner au premier point et recommencer l’opération dès le début avec la mise initiale, soit ici, 10 euros.
  • Si vous avez fait le mauvais choix et que vous perdez lors de ce troisième point, vous devrez appliquer le quatrième point que voici.
 

4. Quatrieme point – gains surs a 99%

BeeOptions
  • Comme le montre très clairement l’illustration, le pari se fait sur les EUR/USD. Les flèches sur la gauche nous montrent bien que nos chances de gagner s’élèvent à 61% si on choisit l’option « call » (à la hausse). On le voit, l’investissement que l’on choisit de faire s’élève quant à lui à 270 euros (logique… c’est le triple de la mise du point précédent). En effet, selon le procédé, si on a fait le mauvais choix et qu’on a perdu lors du point précédent, il faudra absolument tripler la mise du point précédent. En l’occurrence ici, 3 x 90 euros (mise du troisième point) = 270 euros (à miser lors de ce quatrième point).
  • Après avoir validé, la patience entre encore et encore en jeu… Un quart d’heures est, comme toujours et sans surprise, nécessaire pour connaître le résultat de l’opération. C’est inévitable et indispensable alors patience…
  • Si on gagne, on voit que les gains s’élève à 486 euros. Comme on avait investit 270 euros, on peut dire que le bénéfice est de 86 euros. Là encore, cela peut sembler peu aux yeux de certains, surtout qu’il faut attendre de longues minutes, mais c’est au moins garantit.
  • Si vous avez fait le bon choix et que vous gagnez lors de ce quatrième point, vous pouvez retourner au premier point et recommencer l’opération dès le début avec la mise initiale, soit ici, 10 euros.
  • Si vous avez fait le mauvais choix et que vous perdez lors de ce quatrième point, vous devrez appliquer le cinquième point... et voilà, vous avez compris le principe du cycle des options binaires ! Le secret ? Appliquer toujours la même logique !

Pour faire des économies et gagner de l’argent en ligne, vous pouvez aussi vous orienter vers les banques en ligne comme Monabanq et Fortuneo : frais d’entrée gratuits, CB offerte, cadeaux de bienvenue, promotions… !

Actualité